Sécurité

Sécurité au Port :

Echelle de sécurité

Votre échelle de bain peut sauver une vie  ! L’échelle de bain doit être accessible et non amarrée pour sortir de l’eau au port comme au mouillage.

Gillet de sauvetage

Brassière ou gilet sont obligatoires pour les enfants de moins de 6 ans et pour les personnes ne sachant pas nager. Des brassières prêtées gratuitement sont à votre disposition à la Capitainerie 24 h/24.

Les interdits au Port de Plaisance

Interdiction formelle de rouler à vélo, trottinette, planche à roulette ou rollers aux abords des quais et sur les pontons.

 

Rappels

Dans le port la vitesse est réglementée et limitée à 3 nœuds
La navigation dans le chenal doit s’effectuer selon les Règles de Barre et de Route (Règle 9) : Les navires faisant route dans un chenal étroit ou une voie d’accès doivent, lorsque cela peut se faire sans danger, naviguer aussi près que possible de la limite extérieure droite du chenal ou de la voie d’accès.
Vérifier les amarres régulièrement.
Les Balcons, ancres, bouts dehors ne doivent pas dépasser du ponton
Les drisses doivent être écartées du mât afin de ne pas procurer de nuisances sonores pour les usagers qui dorment à bord.

Calculs des marées
Echelle de beaufort
Premiers soins pour un noyé
L'équipement de securité des navires de plaisance

Du bon sens à bord :

Quelques mesures de sécurité et de bon sens à respecter :
– La vitesse dans le port est limitée à 3 nœuds
– Les balcons, les bouts dehors, les ancres et tous les appendices du bateau ne doivent pas déborder au-dessus des pontons et des catways.
– Les bouts d’amarrage doivent être en bon état et adaptés aux caractéristiques du bateau.
– Chaque bateau doit être muni sur chaque bord, de pare battages suffisants en nombre et en diamètre tant pour sa protection que pour celle du voisin.

 

 

A chaque déchet, son lieu de collecte :
– Des poubelles pour les déchets organiques sont installées dans des enclos à la sortie des pontons,
– Des poubelles semi-enterrées sont à la disposition des plaisanciers face au ponton B2 pour la collecte du verre, du papier et des emballages,
– Des bacs pour les déchets techniques ou de carénage sont disponibles dans l’enclos situé sur l’aire de carénage

 

 

Engagement du port et de ses plaisanciers :
– Ne pas transporter des bidons de carburant sur les pontons,
– Eviter les consommations d’énergie et d’eau inutiles,
– Garantir l’absence de rejets directs d’eaux usées dans le port
– Respecter la tranquillité de ses voisins en évitant les nuisances sonores

10 bonnes pratiques pour un bon comportement au port

Il n'y a pas de loi pour bien se comporter dans un port. Une bonne conduite suffit souvent à trouver la bonne attitude. Mais si vous appliquez les 10 conseils suivants, vous pourrez vous vanter d'être un parfait gentleman marin.

1 - Ne criez pas sur les pannes ou les pontons. N'hurlez pas d'un bateau à l'autre. Les voisins n'ont pas besoin de connaître vos intentions.

2 - S'il est occupé, ne montez pas à bord d'un bateau sans en avoir auparavant demandé l'autorisation ou y être invité.

3 - En cas d'amarrage à couple, on passe à bord du bateau voisin en passant en avant du mât sur un voilier, par l'avant sur un bateau à moteur. On ne traverse jamais le cockpit qu'il faut considérer comme une zone de vie privée.

4 – Si vous devez passer par un bateau voisin pour rejoindre le vôtre, enlevez vos chaussures pour ne pas salir le pont et marchez avec le moins de bruit possible. Pensez que peut-être votre voisin dort en dessous.

5 – N'utilisez pas vos voisins ou employés du port comme vos mousses. Même s'ils peuvent vous aider dans la manœuvre, prévoyez de la faire seul.

6 - Ne débordez pas votre bateau en poussant sur les filières ou les chandeliers du voisin. Pour déborder, on pousse avec le pied au niveau du pont.

7 - Ne débranchez pas une prise électrique ou un jet d'eau sans demander l'autorisation.

8 - Amarrez correctement vos drisses pour qu'elles ne tapent pas contre le mât avec le vent.

9 – Lors de vos déplacements en annexe, naviguez lentement et pas trop près des voisins pour ne pas gêner avec votre bruit de moteur.

10 – Comme à la maison, pratiquez le tri sélectif des déchets et bien évidemment, débarquez-les proprement à terre.

Les risques électriques, on agit :
Opération « Fourniture d’électricité d’appoint durant 5 mois d’hiver sans personne à bord »

Cette opération est appréciée pour maintenir sous tension durant l’hiver un déshumidificateur et un chargeur de batterie à bord de votre bateau.
Nous avons décidé de reconduire cette action avec quelques modifications

Certains propriétaires de bateaux n’étaient pas assurés s’ils laissaient leur bateau branché sur le réseau de distribution d’électricité du port sans personne à bord. La signature d’un contrat de fourniture individuelle d’électricité est obligatoire pour respecter l'article 27 du règlement de police du port. Aussi, nous vous proposons la fourniture permanente d’électricité à bord de votre bateau du 1er novembre 2018 au 31 mars 2019, pour une puissance maximale de 500 Watt pour brancher un déshumidificateur et un chargeur de batterie moyennant un prix forfaitaire de 5 euros pour les 5 mois.

Si vous êtes intéressé par cette offre de service contacter la capitainerie.

Nous vous rappelons que des contrôles d’intensité électrique seront réalisés et que toute anomalie entraînera la suspension provisoire de fourniture d'électricité ou l'annulation de l'autorisation de branchement si ces anomalies persistaient.
Article  :  
Laisser son bateau branché au ponton, quels sont les risques ?
https://www.mata-i-nautisme.fr/laisser-son-bateau-branche-quels-sont-les-risques/
Incendies port de saint malo

... Grave incendie dans le port des Bas Sablons
Le 30 avril 2017 vers 5 heures du matin, dans le port des Bas Sablons à Saint Malo, un incendie se déclenche à bord d’un voilier inoccupé. Il brûle et fait brûler ses voisins. Les amarres fondent, des bateaux en flammes traversent le chenal et enflamment d’autres bateaux. Carburants, résines, plastiques, bouteilles de gaz, fumées noires opaques et toxiques, je vous laisse imaginer le tableau.
40 pompiers parviennent à stopper le drame.
Que s’est-il passé ? Pas besoin d’être devin pour deviner qu’il s’agit d’un problème électrique, ce que confirment quelques jours plus tard divers rapports d’experts. C’est « un accident », l’enquête n’ira donc pas plus loin.
22 bateaux détruits...
Conclusion, même si le risque est faible, pourquoi le prendre ?

Photo : ©Ouest France | DR